Vous avez toujours voulu faire du théâtre?

Mais vous n'avez jamais osé?

Le 30 septembre 2010 c'est la rentrée pour les Polyssons.

N'hésitez pas à venir nous rencontrer à 18h30 dans la salle CM120 de l'EPFL (derrière l'information) pour notre première réunion de la rentrée!

 

 

affreveillon

jds1reveillon

comporeveillon

nfrev

supplrev

rev 1

rev2

rev3

© Yves Farinet

sablier orange cmjn 3cm    LE SABLIER de Nina Companeez

 

 

Après "Lessept Péchés capitaux" dégustés l'automne dernier, et toujourssous la conduite efficace de Muriel Delèze-Grandjean pour la mise enscène, avec son noyau d'acteurs fidèles renforcé de quelques nouveauxcomédiens, la troupe villeneuvoise du "Pavé-Marcel Gippa" nous offrira son nouveau spectacle: 

 "Le Sablier", de Nina Companeez, début 2011.. 

Histoire d'amour et d'évolution sociale étalée sur plusieurs siècles, avec 10 personnages sur scène, cette pièce contemporaine créée en l984 est la seule - mais quelle réussite - de cette réalisatrice d'inoubliables films ou feuilletons télévisés, dont la fameuse "Allée du roi", qui peut le mieux sans doute donner une idée du "Sablier". Il s'agit en effet de la trajectoire à travers l'histoire d'êtres amoureux, ambitieux, sincères ou retors, bref un tableau d'humanité avec ses qualités, ses défauts, bien répartis entre toutes les classes sociales et à toutes les époques depuis le XVIIIème siècle. 

Et ainsi cette pièce n'est-elle pas sans rappeler non plus le Beaumarchais du "Mariage de Figaro", qui serait en quelque sorte prolongé jusqu'à nos jours…

Donc beaucoup de plaisir en perspective pour les spectateurs de cet ouvrage tout en finesse d'une auteure contemporaine talentueuse.

Avec « le Sablier » Nina Companeez, célèbre auteur et réalisatrice de films et de téléfilms, (L’Allée du Roi, Laissez venir l’orage) signait là sa première pièce de théâtre, inspirée des auteurs qui l’avaient fascinée ; Marivaux, Musset, Dumas, Anouilh…

Villeneuve, salle de l'Odéon, du 28 janvier au 13 février 2011.

                                                 * * * * *

 

« Quand on veut jouer avec le temps, c’est toujours lui qui se joue de nous. »

 

1750, 1830, 1980, trois époques différentes, et pourtant nous suivons l’évolution des personnages du «Sablier », comme si le temps n’avait aucune emprise sur eux… à peu de choses près.

Tout commence avec la rencontre fortuite d’un chevalier, de son domestique et d’Angélique, une jeune fille échappée d’un couvent… Le chevalier qui doit faire un mariage de fortune avec une comtesse, envoie son valet Denis tâter le terrain, pendant qu’il essaie de séduire la jeune fille. Denis se fera passer pour un comte et fera tourner les têtes à la fois de la comtesse et de sa suivante Rosette, elle-même courtisée par le palefrenier Fritz. Sauf que Rosette vise plus haut…

Acte 2. Denis devient pamphlétaire, Angélique passe courtisane, Rosette cantatrice et Fritz mécène. Quant au chevalier et la comtesse….

Amour, élévation sociale, argent, suivez l’évolution de ces personnages qui se réincarnent au fil du temps…

 

 

 

 

 

 

 

 

Espèces menacées de Janvier 2011 à fin avril 2011

Jehanne04 unLtd - un lieu - une date - une ouverture - une troupe...

Compagnie indépendante amateure, la compagnie Jehanne04 unLtd existe depuis 2007. Elle s’entoure régulièrement de professionnels pour l’encadrement artistique et technique. Elle présente son premier spectacle au CCN et son second au théâtre de la Poudrière, à Neuchâtel.

En 2006-2007, dans le cadre de l’Ecole de théâtre du Pommier, une douzaine de comédiens a l’occasion de se confronter à l’humanité poignante et tragi-comique de Botho Strauss au travers de “la Trilogie du Revoir”, pièce de 2h30 mise en scène par Corinne Grandjean et Patrice de Montmollin. Ce texte, au-delà de sa complexité initiale, transcende l’équipe et réveille en chacun la volonté de poursuivre la description lucide et tendre de notre société, de ses contrastes et ambiguïtés.

C’est de ces envies que la compagnie Jehanne04 unLtd est née. Jehanne en raison du lieu de formation de tous les comédiens, sis à la rue Jehanne de Hochberg ; 04 rappellant l’année où ils se sont rencontrés - 2004 ; et unLtd en clin d’oeil à notre société, comme pour lui signifier cette volonté de s’ouvrir et d’aller plus loin, un appel À l’automne 2007, au terme de leur formation au Centre culturel neuchâtelois, ils décident de poursuivre l’aventure, d’explorer de nouveaux territoires théâtraux. Une énergie hors du commun et une envie commune de progresser soudent le groupe et les poussent à créer leur compagnie.

En 2008, la troupe crée sont premier spectacle, «Mme Ka» de Noëlle Renaude, mis en scène par Valérie Poirier. Cette collaboration intimiste, mise en valeur par la scénographie de Nicole Grédy, débouche sur un travail de qualité qui cherche à s’immiscer au coeur du fonctionnement humain.

Au sortir de la pièce, l’envie de mettre à profit l’expérience acquise dans la gestion d’un projet comme celui-ci les pousse à aller de l’avant et à explorer d’autres espaces, d’autres formes de théâtre. En 2010, un nouveau projet se crée, au Théâtre de la Poudrière, mis en scène par Yves Baudin : «le Théâtre ambulant Chopalovitch», qui s’inscrit comme un contre-point à la situation économique et sociale du moment ; quel rôle veut-on, peut-on donner au théâtre dans des situations difficiles ?